Blog de Joël Gombin

Une interface entre moi et le monde

Posts Tagged ‘Google’

Google devrait numériser les collections de la BNF

Posted by joelgombin sur 18 août 2009

On apprend ce matin, par la Tribune, que Google pourrait finalement numériser une partie des collections de la BNF. Cette information est cocasse, quand on se rappelle la bataille menée par Jean-Noël Jeanneney, alors président de la BNF, contre Google, alors considéré comme le symbole même de l’impérialisme culturel américain. Sous son impulsion, un projet européen a été lancé, nommé Europeana, censé rassembler les ressources des bibliothèques nationales des différents pays européens, mais aussi des grands musées par exemple (Rijksmuseum, Louvre, British Library…).

Si l’idée de Jeanneney est louable, et ses critiques parfois fondées (il est dangereux qu’une entreprise privée acquière le quasi-monopole de la culture, surtout dès lors que ses critères d’organisation de ce savoir sont secrets. Voir par exemple ce billet sur l’excellent blog d’Olivier Ertzscheid), la réaction semblait empreinte d’orgueil national, parfois d’anti-américanisme un peu rapide, et surtout de ridicule, dès lors que la France (et, au-delà, l’Europe) n’étaient pas prêtes à se doter des moyens, notamment financiers, nécessaires pour concurrencer le géant californien. On apprend ainsi que le budget annuel de la BNF pour la numérisation des oeuvres s’élève à cinq millions d’euros… Autant dire rien du tout.  Une solution alternative, initiée avec succès par les grandes bibliothèques universitaires américaines, serait de constituer un consortium permettant la mise en  commun des ressources financières et des ressources numérisées. Mais cela nécessite que les bibliothèques aient un minimum de politique de numérisation, ce qui ne semble pas être le cas en France à l’heure actuelle (en particulier parce que nos bibliothèques universitaires sont des institutions bien moins dotées en ressources que leurs consoeurs américaines). Toute honte bue, la BNF s’en revient ainsi dans le giron googlien, et il y a fort à parier que les grandes bibliothèques universitaires françaises feront de même (la bibliothèque municipale de Lyon le fait déjà depuis un an : cf. ce billet).

Ceci dit, si l’information est cocasse, on rit jaune. Aussi bénévolent que soit Google, le monopole est toujours dangereux, et surtout, c’est la victoire (provisoire ?) de standards propriétaires et fermés sur l’open access. Dommage, pour les chercheurs comme pour les citoyens.

Publicités

Posted in actualité, général, outils, outils Internet | Tagué: , , | 1 Comment »

Google Chrome est arrivé

Posted by joelgombin sur 3 septembre 2008

Depuis hier, Google a lancé (dans la précipitation, semble-t-il) son navigateur Internet, Chrome.

 

Encore une application révolutionnaire de Google ?

Autant dire que ça a fait du bruit dans la blogosphère : il s’agirait non seulement, pour le géant d’Internet, de concurrencer Firefox et (surtout ?) Internet Explorer, que de proposer une réelle avancée vers le « web OS », le système d’exploitation web. En un mot, l’idée est que sur les nouveaux supports mobiles (téléphones portables, mais aussi plaquettes Internet, et pourquoi pas votre voiture, etc.) il n’y ait plus à proprement parler de système d’exploitation (comme Window, Linux ou MacOS), mais simplement un navigateur web, à partir duquel on ferait tout. Et c’est un fait que depuis quelques années, on fait beaucoup plus de choses depuis son navigateur : on écrit ses mails (Gmail), on rédige des textes, on remplit des tableaux ou on prépare sa présentation (Google docs), on stocke ses fichiers comme sur son disque dur (Gspace par exemple)… On peut même faire tourner en ligne des applications complexes, comme un logiciel de comptabilité (ex : phpcomta) ou un logiciel de statistiques avancées (Rpad, version online de R, le logiciel opensource de statistiques). 

Dès lors, Google entend sans doute préempter ce marché, afin de continuer à contrôler ce qui fait sa richesse : le maximum de données personnelles. Il se dit ainsi que Chrome est une réponse à Microsoft, qui a inclus dans sa version beta d’Internet Explorer 8 une fonction de « navigation discrète », empêchant ainsi Google de collecter nos précieuses données… On notera toutefois avec intérêt que Google, souvent attaqué sur le terrain de la protection des données et de la vie privée, a intégré dans Chrome une fonction « navigation discrète » aisément accessible.

 

Et concrètement, ça donne quoi ?

Je vous livre ici mes premières impressions de test de Chrome (d’ailleurs, j’écris ce billet sous Chrome).

Ce qui frappe en premier, c’est la vitesse du navigateur. J’utilise habituellement Firefox 3, dont les performances en la matière sont sensées avoir été optimisées. Mais là, dès le début, on sent une vraie différence ! Google a en effet utilisé le moteur de Webkit de chez Apple (celui qui rend les adorateurs de la pomme accrocs à Safari pour sa vitesse). De plus, les ingénieurs de chez G. ont implémenté une nouvelle machine virtuelle Java (VM8), mais là j’avoue ne pas encore avoir vraiment vu la différence, il faudrait que j’essaie des scripts Java vraiment gourmands (jeux ?).

Autre bonne surprise, l’interface. Elle est très discrète, avec de jolis effets de transparence, et surtout, elle maximise l’espace consacré à la page web elle-même.  La gestion des onglets est très intuitive et pratique, beaucoup plus que sous Firefox.

Google promet que la gestion de la mémoire est beaucoup plus efficace sous Chrome que chez ses concurrents. Je veux bien les croire sur parole, vu que ça n’a jamais été le fort de Firefox. Mais il me faudra une utilisation de plus long terme pour le vérifier. Pour l’instant, j’ai eu plusieurs moments de ralentissement/non réponse du navigateur (il faut dire que je suis sur une vieille machine, avec un disque dur plein à craquer). Mais je ne doute pas que tous ces petits bugs vont rapidement être améliorés.

Pour l’heure, Chrome me semble être un bon navigateur – mais il y a fort à parier que Firefox soit capable de le rattraper rapidement sur nombre de points. La seule question qui vaille pour moi aujourd’hui, c’est la capacité de Chrome à susciter autant de bons plugins que Firefox. Car pour l’heure, il est clair que je ne lâcherai pas Firefox – je ne peux plus me passer de pas mal de plugins.

Posted in Navigateurs, outils Internet | Tagué: , , , | Leave a Comment »