Blog de Joël Gombin

Une interface entre moi et le monde

Intentions de vote et formulation des questions

Posted by joelgombin sur 29 septembre 2008

Lors de chaque campagne électorale, les mêmes questions resurgissent : les sondages sont-ils un indicateur fiable des intentions de vote des citoyens ? Permettent-ils de prédire avec un niveau élevé de fiabilité le résultat des élections ?

La campagne étatsunienne actuelle n’échappe pas à ces interrogations. Au-delà de toutes les critiques, internes et externes, que l’on peut adresser à l’exercice sondagier (et qui ont été remarquablement synthétisées dans l’ouvrage de Patrick Lehingue, Subunda), une étude de l’université du New Hampshire (via le blog du CSDP) montre que la formulation des questions, même d’une question apparemment aussi simple que « pour qui voteriez-vous si l’élection avait lieu aujourd’hui ? », la formulation des questions donc influe sur les réponses obtenues à cette question. Dans le cas présent, deux formulations différentes (“Suppose the 2008 presidential election was being held today and the candidates were John McCain and Sarah Palin, the Republicans and Barack Obama and Joe Biden, the Democrats, who would you vote for?” et “Thinking about the presidential election in November, would you vote for Republicans John McCain and Sarah Palin … Democrats Barack Obama and Joe Biden … someone else … or haven’t you decided yet?”) étaient proposées à deux moitiés de l’échantillon interrogé. Les scores attribués à Obama et McCain ne varient pas significativement ; en revanche, de la première à la deuxième formulation, le nombre d’indécis passe de 8 à 20 %. Pas négligeable dans le cas d’une élection serrée…

L’idée sous-jacente à cela, comme le rappellent Gary King et Andrew Gelman, c’est que les campagnes électorales renforcent les convictions des électeurs plutôt qu’elles ne les modifient, comme on le sait depuis le travail de Lazarsfeld, The people’s choice (1948). Les aléas d’une campagne peuvent bien modifier les préférences de court terme, à long terme (c’est-à-dire plus on approche du jour de l’élection) les citoyens reviennent vers leurs préférences ‘initiales’ ou ‘normales’ (en fonction de leur position sociale, de leur identification partisane, etc.). Cela explique la très grande stabilité observée du vote, malgré « l’écume des jours » que constituent les campagnes électorales (et qui finalement n’intéressent vraiment que les acteurs du jeu, journalistes, politiques, commentateurs…).

Par ailleurs, l’idée selon laquelle les réponses aux sondages sont très sensibles à la formulation des questions est ancienne, et a notamment été illustrée empiriquement dans l’ouvrage dirigé par Gérard Grumberg, Nonna Mayer et Paul Sniderman, La démocratie à l’épreuve. De quoi sérieusement relativiser le crédit accordé à ce typde de données, que ce soit dans la sphère publique ou – plus encore – dans le monde scientifique.

Bibliographie :

Gérard Grunberg, Nonna Mayer, et Paul M. Sniderman (dir.), La démocratie à l’épreuve : une nouvelle approche de l’opinion des Français, Paris, Presses de Sciences Po, 2002.

Patrick Lehingue, Subunda : coups de sonde dans l’océan des sondages, Bellecombe-en-Bauges, Éd. du Croquant, 2007.

Andrew Gelman and Gary King , »Why are American Presidential Election Campaign Polls so Variable When Votes are so Predictable? », British Journal of Political Science, Vol. 23, No. 1, pp. 409-451, October 1993. Available at SSRN: http://ssrn.com/abstract=1084120

2 Réponses to “Intentions de vote et formulation des questions”

  1. […] et des programmes des candidats, mais aussi parce que leur influence sur le vote est douteuse. Joël Gombin, dans un billet consacré à la formulation des questions de sondages, rappelle que la stabilité […]

  2. […] Intentions de vote et formulation des questions […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :