Blog de Joël Gombin

Une interface entre moi et le monde

Why blog ?

Posted by joelgombin sur 23 septembre 2008

Baptiste Coulmont, qui est devenu depuis deux ans une sorte de célébrité (à son corps défendant ?) dans le petit monde de la sociologie française en mettant en ligne les résultats des procédures de recrutement des maîtres de conférence en socio, me demande pourquoi je tiens ce blog (après avoir lui-même répondu à cette question). Baptiste est aussi un sociologue du commerce pornographique (NDLR : cette phrase, mal amenée comme vous l’avez constaté, n’a d’autre but que de générer du trafic via Google grâce au terme ‘porno’…).

Difficile question, à laquelle jai déjà rapidement répondu sur la page « Bienvenue sur mon blog ». Il m’est d’autant plus difficile de répondre que je démarre juste ce blog ; comme le note Baptiste, l’usage qu’on fait de son blog à long terme peut différer des intentions (ou non-intentions) initiales. Ma justification première est de mettre à disposition de mes étudiants un lieu où ils pourront trouver à la fois des informations factuelles relatives à mes enseignements (une séance décalée, un exercice à accomplir, une référence bibliographique…) et des réflexions « de fond », jetées sur le papier (ou plutôt l’écran…) au fur et à mesure qu’elles me viennent, notamment en parcourant le web.

Mais il me semble indéniable que tout blog implique une forme d’égocentrisme, de mise en valeur de sa présence sur le net (quand bien même le blog serait anonyme ou sous pseudo, ce qui n’est pas mon cas). Si on tient un blog, c’est qu’on estime qu’on a quelque chose d’intéressant (pour qui ? pourquoi ?) à dire publiquement. Pour ma part, j’assume cette forme d’égocentrisme ; mais j’essaie (difficilement !) de lui fixer des limites, en l’encadrant par une forme d’éthique scientifique. En d’autres termes, autant que possible, les interventions sur ce blog sont et seront fondées sur des raisonnements et des données de nature scientifique. Cela me semble de nature à limiter le côté très subjectif, au mauvais sens du terme, de certains blogs qui les rend, à mes yeux, inintéressants. Mon modèle en ce sens est le blog (hélas défunt) de Cyril Lemieux, qui apportait quasi quotidiennement l’éclairage des sciences sociales sur l’actualité politique la plus brûlante durant la dernière campagne présidentielle. Ce que je voudrais, c’est permettre à un public relativement large (disons, au-delà des spécialistes universitaires) de se saisir de ce que peuvent nous dire les sciences sociales de sujets de débat quotidien. Evidemment, cela sera davantage le cas dans mon domaine de compétence : essentiellement, la sociologie électorale.

Je crois qu’il faudra faire le bilan de ce blog dans quelques mois pour voir ce qu’il est devenu. Ce que j’espère : que certains (même quelques uns) trouvent à lire ce blog une petite part de l’intérêt que je trouve quotidiennement à lire certains blogs.

Je n’aime pas en règle général les « chaînes de l’amitié » où il faut relancer d’autres gens pour faire ce qu’on a soi-même fait. Mais, comme je ne veux pas apparaître comme le briseur de ce grand élan rétrospectif, je demande à Cyril di Méo (enseignant de SES et militant politique), François Briatte (jeune chercheur en science politique) et Thibaut Thomas (praticien/théoricien du web 2.0) de répondre à la même question : why blog ?

5 Réponses to “Why blog ?”

  1. Baptiste said

    Attention au double tranchant de l’utilisation de certains termes : mon site entier est banni des ordinateurs d’une bonne partie des académies françaises (ainsi, ni les collégiens ni les lycéens n’y ont accès) et de toute une série d’entreprises (par exemple, Air France me considère comme… je n’ose même pas le dire).

  2. joelgombin said

    C’est vrai que je n’avais pas pensé à cela… Il faudra écrire une suite à la chanson de Brassens. « J’suis l’pornograph-euh du blogograph-euh » ???

  3. Tom Roud said

    @ Baptise : je confirme, impossible de voir votre site depuis mon université US …

  4. […] de certaines compagnies font de même… et il semble que certaines universités américaines (merci Tom Roud) en interdisent aussi l’accès. Il y a probablement trop de S…X à l’intérieur […]

  5. […] et, pour faire vivre la “chaîne”, me demandait d’y répondre également, ce que j’avais tenté de faire. De manière prémonitoire, Baptiste annonçait en conclusion de son billet que le blog deviendrait […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :